Catégories
Histoire de l'humanité

L’empire achéménide

Sous Cyrus le Grand et Darius le Grand, l’empire achéménide est devenu le premier empire mondial.

L’empire achéménide, vers 550-330 avant J.-C., ou premier empire perse, a été fondé au VIème siècle avant J.-C. par Cyrus le Grand, en Asie occidentale et centrale. La dynastie tire son nom des Achéménides qui, de 705 à 675 avant J.-C., ont régné sur la Perse, terre délimitée à l’ouest par le Tigre et au sud par le golfe Persique. C’était le premier État-nation centralisé, et lors de son expansion vers 550-500 avant J.-C., il est devenu le premier empire mondial et a fini par régner sur des parties importantes du monde antique.

La naissance de l’empire

Au VIIème siècle avant J.-C., un groupe d’anciens Iraniens créé le royaume Mède, un état vassal sous l’Empire assyrien qui a ensuite tenté d’obtenir son indépendance au VIIIème siècle avant J.-C. Après la chute de l’Assyrie en 605 avant J.-C., Cyaxares, roi des Mèdes, a étendu son règne à l’ouest de l’Iran.

Vers 550 avant J.-C., Cyrus II de Perse, connu sous le nom de Cyrus le Grand, se révolte contre le royaume Mède, et finit par conquérir les Mèdes pour créer le premier Empire perse, également connu sous le nom d’Empire achéménide. Cyrus a utilisé son génie tactique, ainsi que sa compréhension des conditions sociopolitiques régissant ses territoires, pour finalement assimiler les empires lydien et néo-babylonien voisins dans le nouvel empire persan.

Cyrus II le Grand
Relief de Cyrus le Grand : Cyrus II de Perse, plus connu sous le nom de Cyrus le Grand, fut le fondateur de l’Empire achéménide. Sous son règne, l’empire a assimilé tous les états civilisés de l’ancien Proche-Orient, et a finalement conquis la majeure partie de l’Asie du Sud-Ouest et une grande partie de l’Asie centrale et du Caucase.

L’expansion achéménide

L’empire était dirigé par une série de monarques qui ont rejoint ses tribus disparates en construisant un réseau complexe de routes. La forme unifiée de l’empire a pris la forme d’une administration centrale autour de la ville de Pasargades, qui a été érigée par Cyrus vers 550 avant J.-C. Après sa mort en 530 avant J.-C., Cyrus a été remplacé par son fils Cambyse II, qui a conquis l’Égypte, la Nubie et la Cyrénaïque en 525 avant J.-C. ; il est mort en 522 avant J.-C. au cours d’une révolte.

Pendant la longue absence du roi au cours de sa campagne d’expansion, un prêtre zoarastrien, nommé Guamata, a organisé un coup d’État en se faisant passer pour le frère cadet de Cambyse II, Bardiya, et s’est emparé du trône. Pourtant, en 522 avant J.-C., Darius Ier, également connu sous le nom de Darius le Grand, renversa Gaumata et consolida le contrôle des territoires de l’Empire achéménide, amorçant ce qui allait être une consolidation historique des terres.
L’empire couvrait des terres comprenant des parties de l’actuelle Abkhazie, l’Agfhanistan, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Bahreïn, la Bulgarie, Chypre, l’Égypte, la Géorgie, la Grèce, l’Iran, l’Irak, Israël, la Jordanie, le Kazakhstan, le Koweït, le Kirghizstan, le Liban et la Libye, Macédoine, Moldavie, Oman, Haut-Karabakh, Chypre du Nord, Pakistan, Palestien, Qatar, Roumanie, Russie, Arabie Saoudite, Ossétie du Sud, Soudan, Syrie, Tadjikistan, Turquie, Turkménistan, Émirats arabes unis, Ukraine et Ouzbékistan.

L'empire achménide sous Darius
Empire achéménide à l’époque de Darius et Xerxès : À son apogée, l’empire achéménide régnait sur 44% de la population mondiale.

Entre 500 et 400 avant J.-C., Darius le Grand et son fils, Xerxès Ier, ont régné sur le plateau persan et sur tous les territoires autrefois détenus par l’Empire assyrien, y compris la Mésopotamie, le Levant et Chypre. Il finit par contrôler également l’Égypte. Cette expansion s’est poursuivie encore plus loin avec l’Anatolie et le plateau arménien, une grande partie du Caucase du Sud, la Macédoine, certaines parties de la Grèce et de la Thrace, l’Asie centrale jusqu’à la mer d’Aral, les régions d’Oxus et de Jaxartes, l’Hindu Kush et le bassin occidental de l’Indus, et certaines parties du nord de l’Arabie et du nord de la Libye.

Cette zone de contrôle sans précédent sous un seul souverain s’étendait de la vallée de l’Indus à l’est jusqu’à la Thrace et la Macédoine à la frontière nord-est de la Grèce. À son apogée, l’empire achéménide régnait sur 44% de la population mondiale, le chiffre le plus élevé de l’histoire pour un empire.

Principaux enseignements

Points clefs

  • Vers 550 avant J.-C., Cyrus le Grand (Cyrus II) conquiert le royaume Mède et a commencé l’expansion de l’empire achéménide, en assimilant les empires lydien et néobabylonien voisins.
  • Cyrus le Grand a été remplacé par son fils Cambyse II en 530 avant J.-C., puis par l’usurpateur Gaumata, et enfin par Darius le Grand en 522 avant J.-C.
  • À l’époque de Darius le Grand et de son fils Xerxès, l’empire achéménide s’était étendu à la Mésopotamie,
  • L’Égypte, l’Anatolie, le Caucase du Sud, la Macédoine, le bassin occidental de l’Indus, ainsi que certaines parties de l’Asie centrale, le nord de l’Arabie et le nord de la Libye.
  • À son apogée, vers 475 avant J.-C., l’empire achéménide régnait sur 44% de la population mondiale.

Termes clefs

  • Cyrus le Grand : Cyrus II de Perse, également connu sous le nom de Cyrus le Grand, a créé un des plus grands empires que le monde ait jamais connu.
  • Darius le Grand : Le troisième roi de l’empire achéménide de Perse, qui a régné à son apogée de 522 à 486 avant J.-C.
    Le royaume des Mèdes : L’une des quatre grandes puissances du Proche-Orient antique (avec Babylone, Lydie et Égypte), jusqu’à sa conquête par Cyrus le Grand en 550 avant J.-C.
  • Pasargades : Capitale de l’Empire achéménide sous Cyrus le Grand.

Par Sam Zylberberg

Historien, professeur, passionné par les sciences humaines, la recherche, la pédagogie, les échanges culturels et les ailleurs.

Créateur de JeRetiens, JeComprends, et Historiquement point com.